Algérie – Sahel, La poudrière djihadiste

Cette fois, pas de victimes. Le 20 janvier, à quelques encablures de la frontière libyenne, un groupe armé attaque la base de vie de l’entreprise Enageo, filiale de prospection en hydrocarbures du géant algérien Sonatrach. Les assaillants s’emparent de 4×4, d’équipements, et détalent. Un an presque jour pour jour après la prise d’otages sanglante du 16(…)

Lire

Info KalimaDZ : Les autorités algériennes ont empêché Djamila Bouhired de se rendre à Ghaza

L’icône de la révolution algérienne, Djamila Bouhired, devait de rendre à Ghaza, dans le cadre d’une mission de solidarité préparée de longue date. Arrivée à Paris le mardi 4 mars, Djamila Bouhired, devait prendre l’avion le lendemain à destination du Caire avec toute la délégation de l’association qui a organisé la mission. Les organisateurs, craignant(…)

Lire

Ali Benflis, Révolutionnaire ou plus beau lièvre de l’histoire ?

En déposant, ce mardi 4 mars 2014, son dossier de candidature au Conseil Constitutionnel, l’ex chaf du gouvernement et candidat à la présidence de la république pour le scrutin du 17 avril prochain, Ali Benflis n’a pas mâché ses mots. A coté de Mourad Medelci, le président du Conseil Constitutionnel, visiblement surpris, la tête baissée,(…)

Lire

Algérie, c’est le moment…

A mes ami(e)s, aux militants, aux sœurs et frères, qui luttent depuis de nombreuses années, qui souffrent, et qui aujourd’hui, face aux coups de force de Bouteflika et de Toufik doutent. Vous êtes nombreuses et nombreux à m’écrire vous demandant quoi faire dans cette situation, aussi irréaliste qu’ubuesque. Je me dois de vous dire, que(…)

Lire

Quand la police politique tente de récupérer la mobilisation contre le 4ème mandat

Depuis l’annonce par Abdelmalek Sellal, 1er ministre, de la candidature de Bouteflika pour un 4ème mandat, une vague de mécontentement s’est emparée de la jeunesse algérienne active, ainsi que d’une partie importante de la classe politique. Ici et là, des collectifs se sont formés, tant à l’intérieur du pays que dans la disapora pour s’opposer(…)

Lire

Algérie : La « mentalité moukhabarates » a gangréné la société

Tout ce que Saadani a dit au sujet du DRS est vrai. On a laissé de coté ses critiques et on a attaqué l’homme : Drabki, corrompu etc… Aujourd’hui, tout ce que Said Sadi a dit est vrai et ses propositions de sortie du système sont très intéressantes. Mais là encore, ils mettent de coté(…)

Lire

Algérie : Allo Mr le Président, c’est la révolution

- Allo…Allo…Paris ? – Oui, qui est à l’appareil s’il vous plait ? – C’est bien le palais de l’Elysée? – Mais enfin, qui est à l’appareil? – Comment ça qui est à l’appareil, c’est plutôt à moi de vous poser la question. Vous ne voyez pas sur le cadran du téléphone de souveraineté que(…)

Lire

Algérie : Bouteflika candidat pour un 4ème mandat, il l’a fait, il a osé le faire.

Il a osé, il l’a fait. Bouteflika rempile pour un 4ème mandat à 77 ans. Ce qui semblait incroyable a été annoncé, ce 22 février 2014, par le 1er ministre Abdelmalek Sellal à Oran. Bouteflika est candidat pour la présidence de la république pour un 4ème mandat, après quinze années de règne. Le monde entier(…)

Lire

Algérie : Mandat d’arrêt contre le général Hassan, la guerre des clans au sommet de l’état reprend

La guerre des clans reprend de plus belle en Algérie. Après une petite accalmie de quelques jours, les clans au pouvoir se livrent à nouveau une guerre sans fin pour la succession de Bouteflika. Le général Hassan, de son vrai nom, Abdelkader Ait Ouradi, proche du général Toufik, patron du puissant DRS,  est l’objet d’un(…)

Lire

Bouteflika-DRS : La part du bruit, la part de la fureur

Guerre ? Hostilité ?  Volonté de bousculer la mainmise du DRS incarné par Toufik ? Les tensions entre Présidence et DRS sont nourries par un terreau fertile et une logique qui a marqué le règne de Bouteflika. Rappel. «Regardez toutes ces cités sorties de terre en si peu de temps, tous les appartements appartiennent à des officiers et(…)

Lire

Algérie, Chafik Mesbah : tous des voleurs, tous des traitres, sauf Toufik.

Que nous dit Chafik Mesbah, colonel du DRS à la retraite et porte-parole officieux du général Toufik ? Chafik Mesbah, explique tranquillement que dans un régime autoritaire, il est « normal » que la police politique surveille les citoyens, les partis politiques, les associations, interfèrent dans la justice, les médias, les syndicats. Quelle marginalise les « leaders » naturels, qu’elle(…)

Lire

Algérie :Bouteflika et Toufik : Arrêtez de terroriser les algériens

S’il est clair qu’il faut en finir avec 15 ans de règne de Bouteflika, il est tout aussi évident, qu’il faut également en finir avec les 24 ans de règne de Toufik. Ils sont responsables, les deux, Bouteflika et Toufik, au même niveau, de l’état dans lequel est le pays aujourd’hui. Ils imposent au pays(…)

Lire

Bouteflika soutient Toufik. Vraiment ? C’est plutôt l’inverse !

Bouteflika soutient Toufik. Vraiment ? C’est plutôt l’inverse !

La lettre de Bouteflika est diversement interprétée. Certains ont vite, très vite, conclu que Bouteflika soutenait Toufik contre Saadani. Pour savoir si cela est vrai, il faut lire la lettre et l’analyser. Que dit Bouteflika, qui vise t-il précisément ? Bouteflika : « Alors que nos concitoyens n’avaient pas encore inhumé les Chouhada qui ont péri dans le crash(…)

Lire

Hamrouche ignore la présidentielle et appelle l’armée à poursuivre les « réformes »

Hamrouche ignore la présidentielle et appelle l’armée à poursuivre les « réformes »

Notre pays vit des moments sensibles qui vont conditionner son avenir immédiat et profiler irrémédiablement son devenir, au delà de la présidentielle, indépendamment du fait que le Président soit candidat ou pas, par l’arrivée de nouvelles générations aux postes de responsabilité. Pour que notre pays vive ces échéances dans la cohésion, la sérénité et la(…)

Lire

Pour le DRS, l’ennemi à surveiller, c’est le peuple algérien !

L’entretien que l’ancien général Hocine Benhadid, ami du général Toufik, a accordé aux quotidiens algériens, El Watan et Elkhabar, continue de livrer ses secrets. Le quotidien El Watan, n’a pas publié l’intégralité de l’entretien, s’en tenant aux déclarations qui ont une portée politique. A l’inverse, le quotidien arabophone Elkhabar, a publié l’intégralité des déclarations de(…)

Lire

Béchar se souvient des méthodes expéditives du général Benhadid.

L’ex-général Hocine Benhadid a refait parler de lui cette semaine. La presse a donné de l’écho à ses attaques mordantes contre le président Bouteflika et le chef d’état-major Gaïd Salah. La crédibilité du « patriote ancien commandant de la 8ème division blindée » n’a cependant pas été questionnée. Et pourtant le passé de l’ancien militaire cache des pages peu glorieuses.(…)

Lire

Haram pour Saadani, hallal pour le général Benhadid.

Haram pour Saadani, hallal pour le général Benhadid.

Quand Saadani critique le général Toufik, directeur du Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS), c’est le branle bas de combat. Médias, partis politiques en carton, syndicats etc… accusent Saadani d’atteinte à l’institution militaire, alors que le DRS n’est pas une institution, mais seulement une des nombreuses directions au ministère de la défense. Ils(…)

Lire

Quand un général à la retraite menace le chef de l’Etat, le vice ministre de la défense et le pays tout entier de guerre civile.

 Le général à la retraite Hocine Benhadid, projeté pour l’occasion, comme porte-parole du général Toufik, menace sans discernement le président, Abdelaziz Bouteflika, le vice-ministre de la défense, Gaid Salah et le pays tout entier. Dans un entretien publié par les quotidiens El Watan et Elkhabar, le général à la retraite Hocine Benhadid, ne fait pas(…)

Lire

L’empire DRS contre-attaque.

La crise au sommet de l’Etat algérien maintenant atteint son paroxysme. La guerre des clans se déroule désormais à terrain découvert. La situation devient presque volatile et les rumeurs se multiplient. D’un côté une offensive pro-DRS médiatique inégalée dans l’histoire de l’Algérie indépendante, de l’autre côté des signaux d’avertissements de l’état-major de l’armée allié de(…)

Lire

Algérie : explications sur la crise au sommet du pouvoir

Alors que le climat politique délétère en Algérie n’agite depuis de longs mois que la seule question de la candidature éventuelle – pour un quatrième mandat – d’un Président très diminué physiquement à l’élection présidentielle prévue le 17 avril prochain, une « bombe médiatique » a explosé le 3 février dernier : dans une sortie publique sans aucun précédent,(…)

Lire

Mais qu’a donc dit Amar Saadani pour mériter une telle levée de boucliers ?

Les propos de Saadani ont engendré une levée de bouclier inédite. Tous ceux qui l’accablent, l’attaquent sur ce qu’il est ( drabki, lui même corrompu, enfant lui même du système) et sur son passé. Loin de moi l’idée de le défendre, au mieux, c’est un enfant du système, donc du DRS. Mais personne ne contredit(…)

Lire

Coup d’État en Égypte : le cynisme des occidentaux dans toute sa laideur !

La partie qui se joue actuellement en Égypte est d’une importance cruciale. Le coup d’État militaire a plusieurs objectifs mais le plus important est de mettre fin définitivement au processus de démocratisation enclenché avec le « printemps arabe ». Il s’agit de faire comprendre à la rue, aux peuples de la région, à travers le peuple égyptien,(…)

Lire

L’Algérie et sa journée internationale contre la torture : Des victimes partout, des coupables nulle part !

Ce 26 Juin 2013, à l’initiative de la CNFD (coordination nationale des familles de disparus), s’est tenue au siège du FFS une journée d’étude et de réflexion autour de la torture et des disparitions forcées. Comme on pouvait s’y attendre, ce genre de thèmes proscris, banni et qu’on ne sort que pour parler de la(…)

Lire

Égypte, les "frères musulmans", Morsi, et la démocratie…..

Ce que fait la secte des « frères musulmans » en Égypte est inacceptable. Depuis un an que Morsi est au pouvoir, il place ses hommes en fonction de la longueur de leurs barbes, de leurs kamis et de la tâche sur leurs fronts aux postes de responsabilités, exactement comme le faisait le régime précédent, en choisissant(…)

Lire