La muraille de la citadelle d’Alger s'effondre

Un pan d’une vingtaine de mètres de la muraille de la citadelle d’Alger, dans le périmètre protégé de la Casbah, s’est effondré lundi matin du côté extérieur droit.

Situé sur les hauteurs du quartier historique d’Alger comprenant la vieille ville ( La Casbah), la citadelle  inscrite au patrimoine universel de l’Unesco. Depuis près de trente ans, des travaux de consolidation, traînent en longueurs et n’en finissent pas. A l’intérieur de la Casbah, les effondrements sont réguliers. Cette situation est incompréhensible, d’autant que ce ne sont pas les moyens qui manque, ni localement ni au niveau international.

La muraille, qui portait jadis les canons de la citadelle à près de 13 mètres de hauteur, avait déjà subi des dommages. Les autorités locales et nationales ont reçu plusieurs requêtes, ces dernières années, pour fermer la rue Mohamed Talbi à la circulation, sans donner de suite. Cet effondrement partiel oblige, finalement, à la fermeture de la route et menace d’un effondrement plus grand la voute toute entière.

Dernière demeure des Deys d’Alger, la citadelle a été construite il y a plus de cinq siècles sur les hauteurs de la Casbah dont elle délimite le côté sud. L’endroit qui s’est effondré constitue en même temps l’une des portes d’entrée de l’ancienne ville ( Bab el jedid).

KalimaDZ