Pourquoi la télévision algérienne est restée soviétique

Toujours fermée aux télévisions et radios privées, l’Algérie, malgré une vague promesse d’ouverture, fait encore figure de mastodonte nord-coréen dans la région. Algérie, février 2011, 20 heures, heure locale. Le JT de la télévision nationale démarre après une page de publicité qui vante pour l’essentiel des produits privés. Le présentateur, droit comme un soldat, lit(…)

Lire